top of page
  • admin

5 conseils pour réduire l'empreinte carbone de son alimentation

Dernière mise à jour : 16 nov. 2022


"Il est temps de changer la manière dont nous produisons et consommons notre alimentation" alertait déjà António Guterres, secrétaire général de l'ONU en 2020. Très bien, mais par où on commence ?

Si vous cherchez un peu d'inspiration, vous trouverez ci-après 5 conseils pour agir à l'échelle de nos assiettes :


  1. Augmenter la part de végétarien dans notre alimentation


Notre alimentation compte pour 1/4 de nos émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) annuelles. Or, chaque kilo de viande produit émet 5 à 10 fois plus de GES qu'un kilo de céréales par exemple. Ainsi, en augmentant la part de produits végétarien dans nos assiettes par rapport à la part de produits carnés ou produits de la mer, on diminue en conséquence l'empreinte carbone de nos assiettes.


2. Faire davantage attention à la provenance des produits, notamment la viande et le poisson


Sur le marché de la viande comme celui du poisson, il existe de nombreuses fraudes aux certifications. Le mieux est donc d'acheter des produits de sources et labels fiables et varier les espèces (ne pas consommer que les plus répandues).


3. Agir sur le gaspillage alimentaire

Et pour cela, il y a plein de moyens :

- Ne pas acheter en trop grandes quantités par rapport à nos besoins

- Congeler ou préserver ce que l'on ne consomme pas

- Utiliser des applications contribuant à la réduction du gaspillage alimentaire ( Too Good To Go, Phenix etc.)


4. Cultivez vos propres légumes, produisez vos propres oeufs

Évidemment, tout le monde ne peut pas se le permettre. Néanmoins pour ceux qui le peu, rien de mieux que de bons légumes du jardin, sains et bien meilleurs au goût, pour votre fierté personnelle certes, mais aussi et surtout pour réduire votre empreinte carbone.


5. Manger de saison

Peu importe où on vit dans le monde, il est presque toujours possible de trouver des produits de saison. D'ailleurs, acheter et consommer de saison ne permet pas uniquement de réduire l'empreinte carbone liée au transport (depuis l'autre bout du monde), cela permet aussi de soutenir les producteurs locaux.



34 vues0 commentaire

Comments


bottom of page