top of page
Rechercher
  • admin

Comment fidéliser ses salariés grâce à une bonne stratégie RSE ?


La crise sanitaire a révélé la difficulté de certaines industries à fidéliser leurs salariés et l’importance grandissante donnée à la qualité de vie au travail, au-delà du salaire et de la carrière.


En émergence depuis la fin des années 60, c'est seulement au début du 21ème siècle qu'on entend vraiment parler de responsabilité sociale de l’entreprises (RSE) dans les médias. Celle-ci a été renforcée depuis 2019 avec la loi Pacte*.


Quoiqu'il en soit, ce sont aujourd'hui les employés qui poussent les entreprises à se développer de ce côté-là. En effet d'après une étude menée par « Cone Communication » en 2016, 51% des collaborateurs ne souhaitent pas travailler pour une entreprise qui ne fait pas preuve d’un fort engagement social ou environnemental. 58% affirment même que la RSE est un critère incontournable dans le choix de leur emploi.


Mais comment utiliser la RSE pour fidéliser ses employés et améliorer la satisfaction au travail ?


Une bonne stratégie RSE, c'est quoi ?


Pour rappel, la RSE d'une entreprise regroupe toutes les pratiques mises en place afin de respecter les 3 piliers du développement durable : social, environnemental et économique.



Pour illustrer ces propos, voici quelques exemples de pratiques proposés par les entreprises.

  • Pour le pilier économique :

– Mettre une tarification équitable en place,

- Soutenir les fournisseurs locaux,

– Afficher un maximum de transparence auprès de ses parties prenantes

  • Pour le pilier social : – Proposer des formations pour le personnel, – Renforcer la diversité et l’égalité des chances, – Respecter à la lettre les droits des salariés, – Garantir la sécurité et l’hygiène dans les locaux de l’entreprise.


  • Et pour le pilier environnemental : – Réduire autant que possible les émissions de gaz à effet de serre (notamment à la cantine grâce aux solutions FoodPrint, une mise en place facile pour un impact conséquent car notre alimentation est responsable de 25% de nos émissions), – Limiter les déchets, – Penser à des solutions de recyclage.


L’intérêt pour une entreprise de s’intégrer dans cette démarche est donc multiple et a surtout un impact majeur sur la fidélité employeur.

La RSE permet de mobiliser, sensibiliser et donner un sens à ce que l'on fait, tout en travaillant dans un espace sain.


Les salariés sont aujourd’hui en quête de sens et de valeurs communes pour contribuer à l’effort collectif par motivation intrinsèque, ce que la RSE contribue à créer.


Comment la mettre en place ? Depuis 2021, il existe chaque année une étude générale de la RSE, le « Baromètre RSE ». Environ 50 pages d'analyses à 360°, de chiffres et d'axes pour permettre de prendre du recul sur la RSE. Cette étude générale est réalisée sur la base de questionnaires confectionnés par des experts et de la participation d'une grande diversité d'entreprise (petite, moyenne, grande, et domaines d'expertises différents). Ce baromètre peut donc servir de première béquille pour mettre en place une stratégie RSE. D'autres organismes ou plateformes sont aussi à disposition pour s’inspirer et débuter sur ce terrain, comme par exemple la plateforme RSE du réseau France Stratégie, la plateforme impact.gouv, les ressources « développement durable » proposées par les CCI. Enfin, l’équipe FoodPrint est là pour vous accompagner dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre liée à votre restauration d’entreprise. Malgré tout, le levier incontournable pour mettre en place la meilleure stratégie RSE, est de faire participer tous les employés à cette démarche. Seulement 6% des salariés déclarent se sentir impliqués dans cette démarche et environ 60% se sentent mal informés sur cette pratique, à leur grand regret. Alors n'attendez pas et servez-vous de cette approche pour solidariser toute votre équipe ! Cela peut se matérialiser par différentes actions internes et externes : externe pour des actions sociales, de la recherche ou de l’innovation. En interne, pour des actions sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment au restaurant d’entreprise, le bien-être des salariés ou une meilleure valorisation de leurs missions et de leurs compétences. Cela peut se faire dans la bonne humeur autour de journées thématiques, de défis, et d' innovations comme par exemple la réalisation d'affiches ou de boites à idées.


Toutes les idées peuvent être pertinentes et seront perçues comme telles tant qu'elles sont en cohérence avec les valeurs et la vision de l'entreprise et qu'elles ne sont pas là en "gadget" pour se donner bonne conscience.

Ainsi, mettre en place une boite à idée mais ne jamais la consulter ou ne pas donner suite aux idées qui ont été remontées fait perdre du temps sans apporter de réelle valeur ajoutée.



Conclusion : Une meilleure satisfaction et fidélisation des salariés Vous l'aurez compris, une bonne stratégie RSE ne peut qu'être un apport positif à l'entreprise, tant sur l'image de l'entreprise, le bien-être des salariés que sur la marque employeur. Plus de 70% des salariés déclarent d’ailleurs qu’ils se sentiraient plus épanouis dans leur travail et qu’ils se montreraient plus fidèles à leur entreprise si celle-ci était véritablement investie dans une démarche de responsabilité sociétale. Or, davantage de motivation des salariés en interne engendre moins d’absentéisme, de désengagement, ou encore de turnover.

Maintenant que les clés de réussite sont entre vos mains... à vous de jouer.


* loi Pacte : (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), qui modifie notamment l'article 1833 du Code civil été modifié afin que l'objet social de toutes les sociétés intègre la considération des enjeux sociaux et environnementaux



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page