top of page
  • elisajourde1

5 bienfaits de l'agriculture biologique

Dernière mise à jour : 20 juin 2022


1. La durabilité sur le long terme.

La majorité des changements observés dans l'environnement sont des changements de long terme. L'agriculture bio prend en compte les effets à moyen et long termes des interventions humaines sur l'équilibre de l'éco-système agricole et la fertilité des sols. L'agriculture bio promeut donc une approche proactive des défis de l'agriculture, en opposition à l'approche réactive qui consiste à régler les problèmes une fois qu'ils ont émergé.


2. Des sols riches et préservés

De nombreuses pratiques de préservation des sols sont observées dans l'agriculture bio. Qu'il s'agisse des associations symboliques, des fertilisants biologiques (compost, fertilisants d'origine animale etc.), de la rotation des cultures, toutes ces pratiques encouragent le développement d'une faune et d'une flore riche dans les sols concernés. Les nutriments présents dans les sols et leurs capacités de rétention d'eau sont améliorées, compensant la non-utilisations de pesticides.


3. Une eau non-polluée

Dans de nombreuses zones agricoles, la pollution des nappes phréatiques et des cours d'eau par les pesticides utilisés au stade de la production est un problème majeur. Des systèmes d'agriculture biologoque bien gérés préservent les sols et les réserves d'eau souterraines.


4. L'air et le changement climatique

L'agriculture bio réduit l'énergie non-renouvelable utilisée par la réduction des besoins agro-chimiques (qui demandent de grandes quantités d'énergie fossile pour être produits).


5. La biodiversité

Les exploitations agricoles labellisées bio favorisent la biodiversité à tous les niveaux.

Génétiquement d'abord, les graines et plants traditionnels sont favorisés pour leur résistance accrue aux maladies et aux événements climatiques. Au niveau des espèces cultivées, les combinaisons variées de plantes et d'animaux permettent l'optimisation des nutriments et du cycle énergétique dans la phase de production agricole. A l'échelle de l'éco-système enfin, le maintien des zones naturelles à l'intérieur et autour des exploitations bio et l'absence d'intrants chimiques créent des habitats favorables à la vie sauvage.


Sources : www.fao.org



5 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


bottom of page